Agrandir/Réduire la policeVersion imprimable

Centre de ressources

AccueilCentre de ressourcesConservation préventivePatrimoine religieuxL'inventaire : une nécessité

L'inventaire : Une nécessité

Avez-vous un inventaire complet des biens artistiques et historiques de votre paroisse ou de votre communauté : description, identification, emplacement, photographie ?

L'inventaire est indispensable. Il permet de faire le portrait d'ensemble des biens, d'établir des mesures de préservation et de s'appuyer sur une information complète en cas de perte (vol, vandalisme, sinistre)

Que doit-on faire ?

Repérer tous les objets qui présentent un intérêt artistique ou historique et faire une fiche pour chacun (voir l'exemple). Il est important de conserver tous les objets religieux, même s'ils ne sont plus utilisés et même si on considère leur état comme irrécupérable. Dans le cas des archives, voir la fiche Les archives et les œuvres sur papier.

Exemple de fiche d'inventaire

  • Photographier les objets sous plusieurs angles ; un document vidéo peut être utile pour compléter le répertoire d'images.

  • Relever l'emplacement des objets, sans oublier ceux qui ne sont pas exposés et qui ont été, par exemple, déposés dans une aire de rangement.

  • Vérifier l'état de conservation de chaque objet et le consigner dans la fiche.

  • Si un objet est abîmé, l'inscrire dans la fiche ; garder les morceaux détachés et les conserver avec l'œuvre ou dans un lieu connu indiqué dans la fiche.

  • Faire une copie de l'inventaire. Conserver la copie sur place dans un endroit accessible et l'original ailleurs en lieu sûr (par exemple, au presbytère et aux archives de l'évêché).

  • Faire un plan sommaire des édifices en situant les œuvres qui en font partie de façon permanente. Sur ce plan, indiquer le numéro d'inventaire de chaque composante
    Élément, partie, pièce.
    composante
    (tableaux, sculptures, mobilier, etc.). Un document vidéo peut être utile pour compléter ce plan. Un plan semblable sera établi pour les cimetières et les abords des édifices.

  • Conserver dans les archives les documents concernant les œuvres (photographies, contrats, rapports de restauration et de nettoyage, correspondance d'achats et de vente, etc.) et ceux reliés aux changements apportés aux bâtiments.

Pour en savoir plus

SIMARD, F. et F. DESMARAIS. Comment documenter vos collections ? Le guide de documentation du réseau Info-Muse, réédition, Montréal, Société des musées québécois, 2000, 474 p.

Il existe des inventaires et des photographies d'œuvres importantes conservées dans les lieux de culte du Québec datant déjà de quelques décennies. Les inventaires réalisés par le ministère de la Culture et des Communications sont disponibles dans les directions régionales de ce ministère. On peut, de plus, y consulter l'Inventaire des œuvres d'art (Fonds Gérard-Morisset) sur micro-films ; des copies sont aussi déposées aux Archives nationales du Québec.

Pour obtenir de l'aide

Les responsables diocésains du patrimoine peuvent vous guider dans votre démarche d'inventaire.

Pour établir vos besoins en conservation, vous pouvez faire appel à des restaurateurs et à des archivistes dont la compétence est reconnue.

Haut de page

Date de mise à jour : 13 juin 2016

Gouvernement du Québec, 2021
© Gouvernement du Québec, 2021