Agrandir/Réduire la police

Centre de ressources

AccueilCentre de ressourcesConservation préventivePatrimoine religieuxLes orgues

Les orgues

L'orgue est un instrument complexe et, à certains égards, fragile ; son bon fonctionnement relève de la seule compétence d'un facteur d'orgues. L'administration de l'église nomme donc pour l'entretien technique de son orgue un facteur d'orgues reconnu pour le sérieux et l'excellence de son travail.

Que doivent faire les responsables de l'église ?

  • Toujours verrouiller l'accès à l'intérieur de l'orgue, qui est réservé exclusivement au facteur d'orgues, ainsi que le couvercle de la console et garder les clés
    petits coins de bois introduits dans les mortaises des angles d'un châssis
    assemblage de bois sur lequel on tend une toile.
    châssis
    à clés.
    clés
    dans un lieu dont l'accès est contrôlé.
  • Ne rien déposer sur la console qui puisse l'égratigner.
  • Ne rien appuyer (échelle, planches, etc.) contre les tuyaux de façade ; étant généralement faits de métal mou, ils pourraient facilement être endommagés. Pour la même raison, s'abstenir de les dépoussiérer et même de les toucher.
  • S'assurer que le lieu où l'orgue réside soit propre, exempt de poussière, de saleté et de déchets.
  • Le facteur d'orgues fera installer, si nécessaire, une moustiquaire au-dessus de l'orgue pour le protéger des insectes. Les pièges à mouches peuvent aussi aider.
  • Laisser en tout temps les fenêtres à proximité de l'orgue fermées de même que la trappe menant au grenier.
  • Garder la chambre de la soufflerie propre. S'assurer que la prise d'air est munie d'un filtre à poussière.
  • Huiler le moteur de la soufflerie régulièrement, en suivant les instructions du facteur d'orgues.
  • Sur les surfaces en bon état du buffet de l'orgue et du meuble de la console, appliquer si nécessaire une fine couche de cire, soit au maximum une fois l'an. Employer une cire sans silicone (voir la fiche Le mobilier liturgique).
  • Couvrir entièrement l'orgue et la console lors de travaux de nettoyage ou de peinture (voir la fiche Le grand ménage). Si l'opération s'avère trop complexe, consulter le facteur d'orgues.
  • Consulter le facteur d'orgues avant tout changement qui pourrait affecter l'acoustique (tapis, carrelage, papier peint) ou la conservation de l'instrument (système de chauffage, fenestration, etc.).
  • Prévoir un budget annuel d'entretien et la visite du facteur d'orgues au moins une fois l'an.
  • Conserver dans les archives tous les documents relatifs à l'orgue.

Que doit faire l'organiste ?

  • Maintenir la console propre ; nettoyer régulièrement les claviers, les pédales à bascule et boutons de registration, le pédalier et le plancher au-dessous. Un employé de l'entretien peut collaborer, sous la supervision de l'organiste, à cette opération de nettoyage.
  • Voir à ce que la (les) boîte(s) expressive(s) reste(nt) toujours ouverte(s) quand l'orgue n'est pas utilisé.
  • Noter dans un journal de bord les défauts de l'instrument ; en faire part au facteur d'orgues à sa prochaine visite.

Pour obtenir de l'aide

Pour connaître les facteurs d'orgues ou pour planifier des travaux de restauration, s'adresser aux responsables diocésains ou à la Fondation du patrimoine religieux du Québec.

Haut de page

Date de mise à jour : 13 juin 2016

Gouvernement du Québec, 2021
© Gouvernement du Québec, 2021