Culture et Communications
Retour au site Web

Retour à la page précédente

Santé et sécurité

Le domaine de la restauration du patrimoine mobilier présente des défis particuliers en matière de santé et de sécurité au travail. En connaissant ces risques, il est possible d'instaurer des mesures pour les diminuer et s'en protéger. Rendre le milieu de travail plus sécuritaire nécessite une volonté d'améliorer la situation, de se fixer des objectifs réalistes et d'y affecter les ressources nécessaires.

Le Centre de conservation du Québec a toujours été attentif et soucieux des risques liés au travail de restauration. Le personnel a été mis à contribution pour concevoir et intégrer des mesures de prévention des risques liés à la profession de restaurateur. Ces mesures, dont certaines ont été primées, s'ajoutent à celles qui avaient été prévues lors de l'aménagement des locaux et équipements précédant le déménagement du Centre à son site actuel, en 1989 (un projet réalisé par l'architecte Pierre Thibault).

La photo montre la façade du Centre de conservation du Québec Photo de l'atelier des sculptures

Les principaux facteurs de risque auxquels les restaurateurs du CCQ sont exposés sont les suivants :

Date de mise à jour : 27 janvier 2015

Gouvernement du Québec, 2021