Agrandir/Réduire la policeVersion imprimable

Actualités

AccueilActualitésActualités
 

Les transformations de l’Apparition de la Vierge et de l’Enfant Jésus à saint Antoine

07 juillet 2020

Le Centre de conservation du Québec (CCQ) présente quelques restaurations importantes des dernières années.

Les experts du Centre de conservation Québec ont procédé, pendant plusieurs centaines d’heures en 2016-2017, à la restauration d’un tableau du célèbre artiste François Vouet. Celui-ci, accompagné de François Perrier, a peint, vers 1630, une série de 10 tableaux pour la chapelle du château de Chilly en France.

Lors de la Révolution française, un de ces tableaux, l’Apparition de la Vierge et de l’Enfant Jésus à saint Antoine, a été saisi par les révolutionnaires et acheté par les abbés Desjardins. Ces derniers ont acquis plusieurs œuvres pour les envoyer au Bas-Canada afin de décorer les églises et les couvents des communautés religieuses du Québec. Quelque 200 tableaux du fonds Desjardins ont été transportés par bateau jusqu’aux États-Unis, puis par charrette jusqu’à Québec. Concernant l’Apparition de la Vierge et de l’Enfant Jésus à saint Antoine, il a été racheté au début du 19e siècle par Mgr Plessis, archevêque de Québec, pour orner l’église Saint-Roch, du quartier du même nom.

À la suite de cette acquisition, le tableau a été transformé pour correspondre au dessein de l’église dans laquelle il était maintenant exposé. Les éléments iconographiques relatifs à saint Roch ont été ajoutés, c’est-à-dire un chien ainsi qu’une blessure au genou gauche du personnage. La cloche de saint Antoine qu’on retrouvait sur l’œuvre a été transformée en gourde, un autre élément propre à saint Roch. De plus, le tableau a été agrandi : il est passé d’un format cintré à un format rectangulaire, en étant élargi d’environ 30 cm de chaque côté.

Lors de la restauration du tableau au CCQ, des discussions ont eu lieu pour savoir s’il fallait revenir à l’original ou s’il était préférable de garder les modifications. Selon les experts, il s’avérait plus intéressant d’avoir un tableau produit par un grand artiste qu’une copie modifiée par un inconnu. Le respect de l’œuvre réalisée par l’artiste a aussi été pris en compte. Le tableau a donc fait l’objet d’une restauration majeure : il a été nettoyé, les surpeints de sa transformation en saint Roch ainsi que le vernis jauni ont été enlevés et finalement, le format cintré qui lui avait été donné à sa création lui a été rendu. Il a ainsi retrouvé son sujet et sa splendeur d’origine.


Photo : © Centre de conservation du Québec, ministère de la Culture et des Communications, Jacques Beardsell

Ce tableau a été l’œuvre phare de l’exposition Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) au printemps 2017, ensuite au Musée des beaux-arts de Rennes en France à l’automne 2017. Vous pouvez maintenant l’admirer en ligne ou dans les salles permanentes du MNBAQ, car la paroisse de Saint-Roch l’a prêté pour quelques années.

À voir

  • Musée virtuel (le tableau Apparition de la Vierge et de l’Enfant Jésus à saint Antoine est tout au fond de la salle)

En savoir plus

Date de mise à jour : 03 août 2020

Gouvernement du Québec, 2021
© Gouvernement du Québec, 2021