Agrandir/Réduire la policeVersion imprimable

Centre de ressources

AccueilCentre de ressourcesConservation préventiveVos objets de valeurBois

L'entretien des objets en bois

Magnifique armoire plaquée du XIXe siècle ayant appartenu à Anne Hébert, collection du Musée de la civilisation.Le propriétaire d'objets de valeur en bois est parfois déchiré entre son désir d'utiliser ses biens et celui de les conserver en bon état. Ces deux aspirations ne sont pas tout à fait incompatibles, mais il est nécessaire de prendre quelques précautions.

Environnement

  • Éviter, autant que possible, tout éclairage direct sur un bien en bois
  • Éloigner le plus possible les sources lumineuses des objets de valeur
  • Installer des stores ou des rideaux aux fenêtres pour diminuer l'intensité de la lumière provenant de l'extérieur
  • Acheter un type d'éclairage qui émet peu ou pas de rayonnements ultraviolets (UV). La lumière incandescente, par exemple, ne cause pas de dommages au bois. Dans le cas des halogènes ou des fluorescents, il faut rechercher des produits à bas taux d'émissivité en UV
  • Pour encore plus de protection, apposer des films de protection autocollants qui filtrent les ultraviolets du soleil. Ces pellicules, qui se posent directement sur les vitres des fenêtres, diminuent la dégradation causée par le rayonnement ultraviolet
  • Éviter les changements d'humidité trop brusques
  • Conserver loin des sources de chaleur, telles que les éléments de chauffage ou la cheminée
  • Éviter d'entreposer les biens en bois dans des lieux très humides (plus de 70 % d'humidité), comme le sous-sol de la maison. Un environnement trop humide favorise le développement de moisissures

Entretien

  • Utiliser un linge propre, préférablement sans charpie, pour épousseter les objets. Il doit être sec ou très légèrement humidifié
  • Utiliser un aspirateur avec un embout à poils souples pour aspirer les poussières, si l'état de l'objet le permet
  • Utiliser un simple pinceau à poils souples pour soulever la poussière et l'aspirer dans les endroits circonspects ou fragiles
  • Utiliser une eau très légèrement savonneuse, seulement si nécessaire, afin de nettoyer la saleté tenace sur un feuil
    revêtement très mince qui recouvre quelque chose.
    feuil
    de finition. Le savon dit à l'huile Murphy original (vendu en épicerie), dilué à une concentration de 1 ou 2 %, peut être utilisé. Quoique semble l'indiquer son nom, ce nettoyant ne contient aucune huile à proprement parler, mais est parfumé à l'huile essentielle de citronnelle
  • Éviter de nettoyer à l'eau savonneuse un bois nu
  • Éviter à tout prix de nettoyer à l'eau les surfaces dorées
  • Commencer toujours par nettoyer un endroit moins visible de l'objet, afin de s'assurer de ne pas abîmer le feuil
    revêtement très mince qui recouvre quelque chose.
    feuil
    en surface. Utiliser toujours un linge sans charpie ou un coton-tige pour les endroits difficilement accessibles (ex. : ornements)
  • Rincer légèrement à l'eau (toujours au moyen d'un linge propre) les endroits qui ont été nettoyés à l'eau savonneuse, et ce, afin d'éliminer tout résidu de détergent
  • Assécher immédiatement la surface avec un linge sec après le nettoyage
  • Éviter d'ajouter des clous, des vis ou tout autre moyen de consolidation. Il arrive souvent qu'ils contraignent les bois et causent des dommages importants. Consulter plutôt un restaurateur professionnel qui pourra offrir des conseils ou réaliser le travail 
  • Appliquer une cire en pâte (encaustique) sur les objets qui sont en usage.

Mise en valeur

  • Conserver, autant que possible, les éléments originaux (ex. : bois, quincaillerie, vernis, peinture, etc.) des objets de valeur
  • Éviter de mettre en contact tout objet qui dégage une chaleur pouvant altérer la surface (ex. : tasse de café, lampe, etc.)
  • Éviter de mettre l'objet en contact avec tout objet humide ou duquel un liquide pourrait être renversé (ex. : linge humide, pot à fleurs, etc.)
  • Éviter de mettre en contact tout objet pouvant tacher la surface (ex. : stylo, pot de confiture, etc.)
  • Utiliser des sous-verres ainsi que des petites feutrines sous les objets déposés sur les objets de valeur.


Manipulations

  • Vérifier la stabilité des assemblages
  • Retirer les parties mobiles, telles que les tiroirs, portes, étagères, plateau en marbre, ou simplement les sécuriser en place, lorsque possible
  • S'assurer que la surface du meuble ne puisse être rayée par une ceinture, un bijou, une montre
  • Chercher à saisir la pièce par ses éléments les plus forts. Dans le cas d'une pièce de mobilier, la manipulation se fait idéalement par ses traverses de ceinture basses ou par ses montants
  • Éviter surtout de prendre un meuble par son plateau. Cette partie est bien souvent retenue simplement par des chevilles ou des clous, ou est trop faible pour permettre de soulever le poids du meuble
  • Éviter de traîner un meuble, à moins que ce ne soit sur une couverture ou tout autre objet adapté à cet usage
  • Planifier les déplacements afin de prévoir les obstacles possibles aux manipulations (ex. : dégagement du passage, lampes, etc.)
  • Protéger la pièce à transporter au moyen de couvertures matelassées; les sangler bien en place, si nécessaire, sans toutefois appliquer une pression trop forte qui risquerait d'en marquer les surfaces
  • Dans des cas bien précis, tels que le transport en véhicule d'un objet fragile ou d'une extrême valeur, une caisse devrait être fabriquée sur mesure afin d'éviter tout dommage.

En cas de sinistre

  • Éponger immédiatement le surplus d'eau en surface, sans frotter
  • Retirer les parties mobiles (ex. : portes, tiroirs, étagères, corps supérieur) afin de permettre le libre passage de l'air
  • Laisser sécher à l'air libre. Éviter un séchage trop rapide ainsi que les changements brusques d'humidité relative. Éviter de diriger un ventilateur vers l'objet
  • Abaisser, si possible, la température ambiante à moins de 21 °C et coordonner cette baisse avec une diminution graduelle de l'humidité relative (moins de 70 %) afin d'éviter un environnement favorable au développement des moisissures. Éviter toutefois de faire descendre l'humidité relative sous 35 %
  • Examiner les surfaces peintes. Si la peinture forme des cloques ou s'écaille, laisser sécher lentement à l'air libre sans ôter la saleté ou l'humidité. Noter que le fini peut se couvrir d'un voile blanc; cette situation n'exige pas d'intervention immédiate
  • Communiquer rapidement avec un restaurateur professionnel lorsque des pièces de valeur sont plaquées ou marquetées
  • Désencadrer les peintures sur panneau de bois pour les faire sécher et consulter rapidement un restaurateur professionnel.

Quand consulter un restaurateur

  • Lorsqu'il y a infestation des objets de valeur en bois par des insectes lignivores. Cette activité peut être détectée par la présence de petites galeries ou d'une poudre au plancher (vermoulure). Isoler aussitôt l'objet dans une pellicule en plastique et la sceller (ex. : un sac de plastique) jusqu'à ce qu'un restaurateur professionnel puisse en faire l'examen
  • Lorsque l'intégrité des objets de valeur est compromise à la suite d'un dégât d'eau important
  • Lorsqu'un ou des bris importants empêchent l'usage, le nettoyage ou la manipulation de l'objet (ex. : décollement des placages ou soulèvement du feuil
    revêtement très mince qui recouvre quelque chose.
    feuil
    )
  • Lorsque le ou les feuils de finition sont altérés
  • Lorsqu'un élément original est manquant
  • Lorsque l'objet à nettoyer est recouvert de feuilles d'or

Date de mise à jour : 25 avril 2012

Gouvernement du Québec, 2021
© Gouvernement du Québec, 2021