Culture et Communications
Retour au site Web

Retour à la page précédente

L'entretien de l'argenterie

Photographie d'une cafetière en argenterie, provenant de la collection de la Maison Saint-Gabriel.Chaque objet a sa propre histoire, son intérêt culturel et même sa valeur sentimentale. Pour assurer son intégrité et sa pérennité, il importe, dès son acquisition, de réfléchir à la manière de l'entreposer et de l'entretenir.

Les pièces et les collections d'argenterie sont monnaie courante dans les maisons, parfois à titre de collections personnelles ou d'héritage. Qu'il s'agisse des ustensiles de cuisine ou même d'œuvres d'art, ces objets doivent être conservés en bon état afin de préserver leur valeur et leur authenticité.

Les pièces d'argenterie sont souvent constituées d'un métal recouvert d'une couche d'argent : le placage.

Environnement : les risques d'endommagement 

L'argent ternit facilement lorsqu'il est exposé à l'air ainsi qu'aux polluants gazeux.

La tendance à vouloir nettoyer l'argenterie avec des matériaux abrasifs est néfaste pour sa conservation. Les polissages visant à faire restituer l'éclat d'antan usent le placage. Les polissages fréquents et exercés avec pression créent des éraflures et des traces d'abrasion qui ne sont pas toujours visibles à l'œil nu, mais qui, au fil du temps, abîment irrémédiablement les objets. Il est donc préférable de conserver les ternissures noirâtres sur les pièces d'orfèvrerie qui ne sont pas utilisées ou exposées fréquemment.

Manipulation

L'argenterie est vulnérable aux dommages causés par de mauvaises manipulations (bosselures, égratignures, fissures). C'est pour cette raison que certaines précautions doivent être prises pour l'entretenir.

En général, afin de conserver l'aspect authentique des œuvres d'art, il est préférable de limiter les interventions réalisées sur elles. Diverses précautions doivent être prises lorsque des interventions sont nécessaires pour ne pas les altérer.

Il faut manipuler les objets en argent avec soin. Il y a donc lieu de porter des gants de coton propres afin de ne pas amorcer leur dégradation, puisque les sels et les huiles de la peau peuvent marquer l'argent et y laisser des traces.

Avant d'intervenir sur l'œuvre ou l'objet lui-même, il est conseillé de l'observer attentivement afin de détecter des traces de dorure, de poinçons, de décors ou tout élément permettant d'en savoir plus (sur sa provenance, son mode de fabrication, ses particularités esthétiques, etc.) et de l'apprécier davantage. Ainsi, en prenant conscience de ce que l'on tient entre les mains, il est plus facile de déterminer l'apparence qu'il faut donner à l'objet pour mieux assurer sa pérennité et son intégrité.

Rangement

Pour protéger l'argent, il faut retarder, voire empêcher les ternissures :

Il convient de stocker ou d'entreposer les œuvres de façon à éviter tout accident qui causerait une éraflure, une cassure ou l'accumulation de poussière. On préférera les boîtes hermétiques. Il faut aussi éviter l'entrechoquement des pièces en les séparant avec des matériaux souples, doux, inertes, comme le Pacific Silvercloth® et le papier soie non acide. Plus un objet est parfaitement entreposé, plus il perdurera dans le temps en bon état.

* Le charbon activé et la craie
Le charbon activé se présente sous forme de granules noirs. Ces granules absorbent les polluants gazeux, dont les gaz sulfureux responsables du ternissement de l'argent. Afin de favoriser cette absorption, on le déposera dans un contenant (assiette, plateau) ayant une grande surface de contact avec l'air.

La craie en poudre a des propriétés d'absorption semblables à celles du charbon activé.
Le charbon activé et la craie sont efficaces et peu coûteux. Ils doivent cependant être remplacés périodiquement. Les sachets sont particulièrement pratiques pour les boîtiers et les tiroirs. Il suffit d'en placer une certaine quantité au centre d'un carré de tissu (mousseline) et de faire un baluchon en nouant les quatre pointes avec une attache.

Entretien

Même si les objets sont protégés, ils restent en permanence vulnérables au temps qui passe, à l'environnement, aux chocs, etc. Il est donc nécessaire de les entretenir :

En cas de sinistre ou bris

Les pièces d'argenterie ou en argent doivent être nettoyées pour enlever la suie. Quant aux bris ou si le métal est fendu ou montre des traces de surchauffe, il est préférable de consulter un restaurateur professionnel afin d'obtenir un avis ou une référence pour faire appel à un orfèvre qualifié.

Quand consulter un restaurateur

Si un doute subsiste quant à l'intervention de restauration ou si celle-ci est trop délicate, consulter un professionnel avant d'agir. Une mauvaise manipulation, une restauration imparfaite, un entreposage inadéquats sont des facteurs pouvant détruire une œuvre, son esthétisme, son intérêt et sa valeur.

Points à retenir

Références bibliographiques
Notes de l'ICC, métaux 9/7  
Roulette des sinistres CCQ

Date de mise à jour : 20 avril 2012

Gouvernement du Québec, 2021