Le démontage des pièces du navire (1997)

Le démontage des pièces a été privilégié car l'épave était directement menacée par les conditions environnementales et par sa proximité du rivage. Cette solution est apparue encore plus pertinente lors de la fouille parce que la couche protectrice composée de sédiments naturels et de roches de lest a été éliminée, ce qui rendait l'épave encore plus vulnérable. Le démontage de la structure du vaisseau a libéré de nouvelles portions du site, en particulier les espaces entre les membrures et, évidemment, sous la coque.

Les trois étapes du démontage

Avant l'opération, une photomosaïque du vaigrage a été complétée à l'aide d'images photo et vidéo. De plus, un calque grandeur nature des planches a été effectué, sous l'eau, sur des grandes feuilles de papier plastique. Ce calque servait à comprendre leur forme et leur position les unes par rapport aux autres. Une fois réduit, le calque devient en laboratoire un outil de vérification pour déterminer la précision du plan de la structure déjà réalisé.


Le démontage a débuté avec l'enlèvement des vaigres qui formaient le revêtement intérieur de la coque. Les planches ont ensuite été délicatement et minutieusement démontées, en utilisant des coins. Les coins étaient insérés et poussés entre les vaigres et les membrures, jusqu'à ce qu'elles cèdent et se séparent. L'enlèvement des planches de vaigrage a mis au jour la charpente des membrures.

La deuxième étape a commencé, elle aussi, avec une photomosaïque, mais l'étape du calque grandeur nature a été omise, à cause de la surface inégale de la charpente. Après avoir légèrement soulevé les membrures avec des coins, les chevilles de bois servant à fixer le revêtement extérieur du navire ont été sciées et les pièces remontées à la surface. L'élimination de la charpente a exposé les planches extérieures de la coque : les bordages.




Durant la troisième étape, les bordages ont également tous été documentés avec une photomosaïque et un calque grandeur nature, puis remontés. Une fois à la surface, les pièces ont été transportées au laboratoire de terrain (au centre de pisciculture) et placées dans de larges bassins d'eau douce, disponibles pour une étude plus poussée.



Le démontage complet de la structure de la coque, qui comprend approximativement 40 pièces de bois, a été complété en 10 jours.

Termes d'architecture navale employés dans le texte

Bordage : Planche de recouvrement de l'extérieur de la coque
Cap de mouton : Pièce de bois servant à attacher les haubans (cordages) qui servent à tenir les mâts en place
Carlingue : Voir illustration
Deuxième allonge : Allonge placée à la suite de la première allonge
Gournable : Cheville de bois
Gréement : Ensembles de objets et cordages nécessaires au fonctionnement des voiles
Membrures : Pièces transversales perpendiculaires à la quille auxquelles on fixe le bordé. Ce dit aussi d'une des composantes d'une de ses composantes (allonge, varangue, genou)
Préceinte : Pièce de section rectangulaire placée sur le même axe que le bordé et qui sert à solidifier certains points importants de la coque
Première allonge : Voir illustration
Quille : Voir illustration
Vaigre : Planche de recouvrement de l'intérieur de la coque
Vaigrage : ensemble des vaigres
Varangue : Voir illustration

Illustration de Kevin J. Crisman « The Construction of the Boscawen », Bulletin of the Fort Ticonderonga Museum, vol. 14, no 6, p. 356-370.

L'enregistrement en laboratoire

Au laboratoire de terrain, chaque pièce du navire a été soigneusement documentée à l'aide d'un dessin à l'échelle et d'un calque précis réalisés par une illustratrice professionnelle. En plus d'enregistrer leurs dimensions, on a observé minutieusement les marques d'outils et les lignes de construction qui se trouvent souvent sur la surface des pièces de bois. Les données accumulées permettront de déterminer comment ce vaisseau a été conçu et construit, quelles en étaient sa forme et ses dimensions, etc. De plus, le dessin à l'échelle rendra possible la réalisation d'une maquette de la partie restante de la coque.


Page précédente Retour à l'index