La récolte d'artefacts (1996)

Fusil portant des marques Parmi les 1664 objets récupérés en 1996, se trouvent 1026 balles de plomb et plusieurs dizaines des tessons de céramique, des fragments de verre et des ossements d'animaux. Plusieurs objets reliés à l'armement ont aussi été repérés : 2 gibernes ou sacoches de cuir renfermant des munitions; 2 bandoulières en cuir que l'on mettait sur l'épaule et qui servaient à suspendre une série de cylindres de métal recouverts de cuir contenant de la poudre; 35 éléments de fusil de modèles divers, souvent personnalisés par des décorations ou par des initiales; un ensemble de cartouches figées en un seul bloc; 6 éléments de pistolets et 5 d'épées. Cette collection permettra d'étudier l'équipement militaire individuel des miliciens de l'époque et, plus spécifiquement, de mieux comprendre la technologie utilisée pour la fabrication des cartouches au XVIIe siècle. Les marques personnelles et les initiales trouvées sur les fusils permettent même parfois de remonter au propriétaire !

Sac en cuir Projectiles Fragment de textile

Pistolet Gravure de De Gheyn (1607) Trois cuillères

Certains objets font partie de l'équipement de bord ou encore des effets personnels : 3 marmites, 13 cuillères, 1 écuelle, 1 lampe à huile, 29 boutons, 24 chaussures, du tissu en laine provenant possiblement d'un vêtement, 8 boucles, 9 pipes, 7 monnaies dont une pièce française de quatre sols en argent, 1 bague en étain portant une fleur de lys qui serait un sceau personnel, 2 pots à onguent, 1 peigne, 1 pierre et 1 meule à aiguiser, 4 épingles et 4 punaises.

En fait, l'ensemble des objets recueillis constitue une véritable collection de référence pour le XVIIe siècle, à cause de sa diversité et de la variété des types d'objets représentés. Les armements, les souliers et les cuillères (voir les rubriques Cuillères (1996), Céramiques (1996), Souliers (1996)), en particulier, permettent de retracer leur évolution stylistique au cours de ce même siècle. Il faut se rappeler que ces objets ont survécu à un naufrage et qu'ils ont séjourné plus de 300 ans dans l'eau salée. Pour l'instant, beaucoup d'entre eux sont encore méconnaissables.

Plusieurs artefacts sont réunis ici. Il y a un couvercle de barrique qui est percé d'un tube en étain pour verser son contenu liquide, une courroie en cuir (au centre de la photo) qui semble se prolonger sous le couvercle, une cartouchière (à droite du couvercle) et un canon de fusil (au bas de la photo).
Une meule à aiguiser portant en son centre un essieu de bois fait partie des objets inusités trouvés sur le site; on voit aussi un fragment de bouteille à vin en verre.

Page précédente Retour à l'index