Agrandir/Réduire la policeVersion imprimable

Actualités

AccueilActualitésActualités
 

Archéolab.Québec, une première collection archéologique virtuelle

11 décembre 2017

Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal, et le ministère de la Culture et des Communications ont annoncé, le 13 novembre dernier, la création d’archeolab.quebec, une première collection numérique des biens archéologiques du Québec. Le site Web rassemble une collection archéologique regroupant des objets issus de fouilles réalisées sur le territoire québécois constituant ainsi une collection de référence solidement documentée.

Des restaurateurs du Centre de conservation du Québec ont participé au projet, notamment en enregistrant des capsules vidéo, dont deux sont déjà disponibles sur le site 

  • dans la catégorie Paroles d’experts :

    • Trouvé au fond du lac des Seize Îles, avec André Bergeron
    • Secrets d’épaves : l’Elizabeth and Mary, avec André Bergeron

  • dans la catégorie Pratiques et astuces :

    • La conservation des artéfacts : une question d’équilibre, avec André Bergeron
    • La conservation des artéfacts : des règles toutes simples, avec Kateri Morin

Bien qu’il soit accessible au grand public, le site s’adresse d’abord aux usagers professionnels – chercheurs, techniciens, professeurs, étudiants, muséologues, gestionnaires – et autres acteurs concernés par le patrimoine archéologique à l’échelle nationale et internationale.  

Archéolab.Québec en bref

  • Une plateforme regroupant une collection de référence numérique;
  • Des objets répartis dans une quinzaine de familles différentes (faïences, perles de verre, pipes en pierre, bouteilles à vin, pointes de projectile, épave du Elizabeth & Mary, le fort de Ville-Marie à Montréal et le Palais de l’Intendant à Québec, etc.);
  • 15 capsules vidéo;
  • Des chroniques portant sur des techniques liées à l’archéologie;
  • Un répertoire bibliographique;
  • Une chronologie culturelle du Québec basée sur l’archéologie.

Date de mise à jour : 30 juillet 2015

Gouvernement du Québec, 2018
© Gouvernement du Québec, 2018